Faire le deuil d'une histoire d'amour et guérir (2/2)

Vous avez réussi (voir article précédant ICI) à résister à votre pulsion d'entrer à tout prix en contact avec votre ex, félicitations! Mais quand une relation s'achève, quand vos rêves s'envolent, cela marque la fin de quelque chose, et vous allez forcément ressentir la peine liée à cette perte.



La mauvaise nouvelle est que vous allez devoir vivre cette douleur, la bonne nouvelle est que vous allez avancer et aller mieux, vous vous en sortirez. Il est nécessaire de reconnaître la douleur d'avoir perdu quelqu'un qu'on aime; ne pas le faire vous empêche d'avancer et d'aimer quelqu'un d'autre par la suite. Quand vous aurez donné à vos sentiments leur pleine expression, leur intensité ne pourra aller ensuite qu'en diminuant, il y aura forcément une évolution.


Les étapes du deuil

Quand on est en deuil d'une relation, on traverse cinq phases (qui peuvent se chevaucher) mises en évidence par Elizabeth Kübler-Ross dans Les derniers instants de la vie.

1) Le déni
Vous ne voulez pas faire face à la réalité du départ de l'être aimé. Vous êtes en plein choc émotionnel, vous pouvez vous sentir totalement engourdie. C'est le moment de vous tourner vers votre groupe de soutien amical ou familial pour regarder la réalité en face.




2) La colère
Vous regardez la situation dans toute sa vérité et vous êtes furieuse d'avoir été trahie, blessée ou abandonnée. Des colères non résolues dans le passé (contre vos parents ou d'autres ex) peuvent refaire surface. Il est très important de traverser cette période sans contacter votre ex, n'utilisez pas votre colère comme une excuse pour aller le voir et tout lui cracher à la figure!
Partagez vos sentiments avec les personnes qui vous soutiennent. Vous pouvez aussi faire du sport, écrire ou exercer d'autres activités créatives.


3) Le désespoir et la dépression
L'excitation et l'ambiance de drame de la rupture sont passées et vous restez avec le vide de la perte. Vous ressentez une tristesse profonde qui peut aller jusqu'à la dépression. C'est un moment délicat et douloureux mais incontournable pour avancer dans votre vie et commencer une nouvelle histoire. En effet si vous restez à l'étape du déni, vous serez hantée par votre passé. Cependant, si vous êtes abattue au point de ne plus fonctionner normalement (manger, dormir, ... ) il sera nécessaire de consulter un thérapeute.
Il est capital de ne surtout pas appeler votre ex dans ce moment de grande vulnérabilité. Vous pouvez vous appuyer totalement sur votre réseau de soutien pour apaiser votre émotionnel. Essayez de vous faire du bien alors que vous êtes en train de faire "contre mauvaise fortune bon coeur" et luttez contre la douleur.
Cette étape peut sembler accablante, c'est le moment de la guérison des blessures et votre sentiment de tristesse et de désespoir touche à sa fin. Vous arrivez enfin au stade de l'acceptation.


4) L'acceptation
Vous arrivez à avancer dans votre vie pour vous-même à nouveau! Vous n'êtes plus branchée en permanence sur votre ex, vous commencez à penser à d'autres amours et sortez à nouveau. Vous aurez peut être envie d'appeler votre ex pour lui dire que vous avez réussi à dépasser votre manque, mais ne cédez pas à la tentation, vous pourriez faire une rechute.

Un fait remarquable du deuil est que vous devez vous laisser aller à ressentir tous vos sentiments, les bons comme les mauvais. N'ayez pas honte de vous repasser le film des moments amoureux, c'est tout à fait naturel . Vous pourrez aussi éprouver du désir et du manque; ce sont juste des sentiments, vous les ressentez c'est tout!



5) La gratitude
La gratitude est un sentiment que vous pouvez connaître si vous êtes reconnaissante de tout le bien que votre ex vous a fait, par exemple s'il vous a été un soutien moral pendant une période difficile de votre vie, s'il vous a aidée financièrement pour vos études, etc. Je vous renvoie à l'article "Je ne parviens pas à trouver la femme de ma vie" considérant que toutes vos expériences passées vous ont menée à  être celle que vous êtes aujourd'hui, grâce à votre ex vous avez une idée encore plus précise de ce que vous voulez et surtout de ce dont vous ne voulez pas. Cette expérience n'était donc qu'une marche de plus vous menant vers votre idéal, ne perdez pas cela de vue!




Quelques conseils pour faciliter le processus du deuil :

- Pour soulager votre colère, vous pouvez faire du sport : tennis, musculation, sport de combat ou toute autre activité vous permettant de décharger la tension de votre corps.


- Exprimez vos sentiments à travers votre créativité : poésie, chansons, peinture, danse, chants...

- Exprimez verbalement vos sentiments, parlez à ceux qui vous soutiennent.

- Vous pouvez également écrire une lettre d'adieu à votre ex, comme s'il pouvait vous entendre la lire, mais surtout ne l'envoyez pas. Laissez simplement parler votre coeur. Vous pourrez plus tard déchirer cette lettre comme symbole de la fin de votre liaison.



L'acte rituel peut faciliter la guérison pendant la période de chagrin.
Pensez à un moyen créatif de faire une cérémonie célébrant la fin de votre relation. Ecrivez tout, même si vous pensez que c'est complètement loufoque!



Guérir du rejet


Ce n'est pas parce que vous êtes dans un processus de deuil et de chagrin que vous devez vous vautrer dans la douleur toute la journée! Vous avez besoin de vous restaurer pour revenir à un état plus harmonieux, celui d'avant la séparation. Vous devez donc commencer à vous apaiser immédiatement. Faites vous plaisir pendant quelques jours jusqu'à ce que la blessure initiale se calme. Il faut comprendre qu'un des messages de la séparation, à un moment de votre vie où l'autre n'est plus là pour prendre soin de  vous est : "Prends soin de toi toi-même, aime-toi toi-même!" Quelques suggestions : 

- Allez chez le coiffeur
- Inscrivez-vous à ce cours que vous avez toujours rêvé de suivre
- Rendez-visite à votre famille éloignée
- Allez visiter une ville qui vous fait rêver
- Allez au cinéma toute la journée
- Allez à un concert
- Faites-vous masser
- Faites un soin du visage
- Faites du shopping
- Allez à la gym
- Prenez vos RTT
- Allez danser
- Lisez un bon livre bien drôle
- ... ... ... ... ...



Faites ce qui vous plaît, pensez que vous êtes en vacances! Ne vous mettez pas la pression. N'utilisez pas de drogues ou d'alcool qui peuvent engourdir votre chagrin pendant quelques temps mais ne font que remettre à plus tard l'inévitable souffrance liée à la période que vous traversez. Vous n'avez pas besoin d'ajouter à votre peine une dépendance chimique!

Au bout d'une semaine vous pourrez commencer à ralentir ces activités agréables et envisager une thérapie individuelle ou de groupe si vous en ressentez le besoin. N'ayez pas peur de demander de l'aide à un professionnel (cliquez ici) si vous vous sentez encore trop déprimée.








Source : Quand c'est fini, c'est fini! de Rhonda Findling



Pour laisser un commentaire il vous suffit de cliquer sur le titre du message et la fenêtre de post se trouvera en bas de page. Merci!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire